TOP
tetris Programmez un Tetris en Java
360 pages PDF pour apprendre à votre rythme.
Développez des jeux vidéo en Java.
www.jdevmaker.com
Gimp 2.4
Documentation
Tutoriels
Ressources
Divers

Dernière mise à jour le 05 avr 2008
consultée 43809 fois
Apprendre  ›  Premiers pas  ›  Partie 1

 

Mes premiers pas : partie 1 - vite fait, bien fait, qu'est-ce que Gimp ?

Ce document est sous un contrat Creative Commons.

Introduction

A l'origine, Gimp est l'acronyme de Général Image Manipulation Program (Programme Général de Manipulation d'image). Depuis 1997, Gimp est l'acronyme de GNU Image Manipulation Program (Programme GNU de Manipulation d'image).

Il s'agit d'un logiciel libre (mais pas un freeware), en licence GPL. Son code source est disponible. Ainsi n'importe qui possédant des connaissances de programmation peut donc participer à son évolution, ou/et développer ses propres adaptations.

A l'origine, Gimp a été écrit et développé pour la plateforme LINUX. Depuis, d'autres portages sont nés. D'après le fichier d'aide de Gimp : Apple Mac OS X (Darwin)™, Microsoft Windows32, OpenBSD™, NetBSD™, FreeBSD™, Solaris™, SunOS™, AIX™, HP-UX™, Tru64™, Digital UNIX™, OSF/1™, IRIX™, OS/2™, et BeOS™.

Ce logiciel est généralement gratuit, bien que rien n'interdit de créer un CD, regroupant Gimp et des compléments, et de facturer ce service. Aussi voit-on parfois du Gimp payant.

Gimp est un outil graphique 2D, non vectoriel, très puissant, de qualité professionnelle. Il permet surtout :

Gimp possède des fonctions de dessin classiques communes à tous les logiciels de dessin. On le compare souvent à PhotoShop.

Sa force est aussi ce qui le rend un peu déconcertant au départ : une interface largement modulable (et donc un plan de travail unique), non mono-bloc mais en fenêtre (jusqu'a 12 simultanément je crois) ce qui permet de jongler très facilement entre des images différentes.

Certains regrettent son interface, ils la trouvent moins ludique et pratique que celle de PhotoShop. Ce n'est pas mon avis. Il me semble au contraire qu'elle est plus intuitive et qu'en relativement peu de temps on se sent parfaitement à l'aise. Avouons que lorsqu'il s'agit de rompre avec nos habitudes et d'utiliser un logiciel "différent", nous n'avons pas toujours l'adaptabilité nécessaire. A vous de juger !

La grande carence de Gimp est son mode CMJN embryonnaire, impardonnable pour un graphiste print. Cela devrait changer avec la version 2.4.

Par ailleurs, tout ce qui est possible dans PhotoShop, l'est dans Gimp, avec parfois l'ergonomie en moins. A titre d'exemple, dans le logiciel d'Adobe existe un mode bichromie, facilement mis en place en quelque clic. Cette fonctionnalité est absente dans Gimp. Il faudra donc utiliser diverses techniques pour y parvenir ; c'est moins ludique, pratique.

Les filtres joints dans la version de distribution de Gimp sont aux nombres de plus d'une centaine, et d'une grande qualité.

Des scripts (appelé script-fu), souvent très bons, viennent aussi renforcer cette panoplie déjà fort impressionnante. Entre autres, de nombreux scripts permettent de réaliser des logos, des titres, et ce en quelque secondes. Sachez qu'il aussi possible d'adjoindre à cette base d'autres filtres et script-fu, développés par des auteurs "indépendant", et qu'enfin vous avez vous même la possibilité de créer vos propres filtres et scripts, à condition de connaître respectivement le C et le Scheme (ou aussi le perl ou le python).

Historique de Gimp

http://docs.gimp.org/fr/gimp-introduction-history.html

 

 

Valide XHTML 1.0 Strict
Valide CSS 2.0
Valide Accessibilité
Creative Commons License

Tous les documents et ressources sont sous un contrat Creative Commons.